Peaux Aimes et Chants Sons
de
Charly
Am : Petit fils et grand-père


Comment pourrais-je même oser vous la décrire,
Et lesquels de mes mots auront assez de poids,
La scène a le pouvoir de construire un empire,
Vivez-la par mes yeux, venez suivre mes doigts.

La synagogue est pleine et, avant la prière,
La porte s'ouvre alors, c'est comme un rituel,
Là on les voit entrer, le fils et le grand-père,
Et je suis sûr qu'alors, là-haut s'ouvre le ciel.

Il faut voir ce garçon, empli d'amour intense,
Guider les pas tremblants du vénérable ancien,
Une attention mêlée d'un respect presque immense,
Il ouvre le chemin, entre eux c'est plus qu'un lien.

Et, délicatement, il retire sa veste,
Puis, comme un privilège, il ôte son chapeau,
Bien sûr l'aide à s'asseoir et près de lui il reste
Mais je vais vous conter ce qui est le plus beau.

L'office est commencé, personne ne regarde,
Je suis le seul peut-être à le suivre des yeux,
Avec tendresse alors, du vieil homme il prend garde,
Il lui masse le dos en un geste très pieux.

Voilà j'ai voulu dire, en quelques traits de plume,
Ce qui reste pour moi la sublime leçon
Qu'un jeune peut donner pour qu'un grand feu s'allume,
Attisant le brasier de la tradition.

23 Mai 2005
© Charly Lellouche
Citation:
Paru dans Israël Aujourd'hui N° 342

Au jeune Michaël Sillam, chaque Chabbath à la synagogue Keter Thora de Nathanya.

Voir le texte que j’ai écrit "Monsieur Chemla s’en va" lorsque ce vieux Grand Père attachant, nous a quittés,
En : http://chalellouche.free.fr/dtitre.php?title_id=897


Ajouter un commentaire

Liste des commentaires (1)


Charlie,
C'est toujours avec beaucoup de plaisir que nous cliquons sur la souris dès que Marc et moi voyons ton nom,"du pur bonheur à chaque fois".
Merci pour tout, ne change rien.......tes missions sont nobles.
merci encore
Muriel Marc KELIF "PINTO" , le 18 Juillet 2007