Peaux Aimes et Chants Sons
de
Charly
Les derniers textes de Charly Lellouche ...


Prières et Louanges à D. Recueil complet
N° 1 Face aux malveillants
Prière à l’Éternel, Protecteur d’Israël.
Que Tes Anges du Bien qui naissent de Ton Trône
S’en viennent pour défendre, en chaque coin de Ciel, ...

P. & L. 80, Contre l’ennui
S’égrènent les années et s’écoulent les heures,
Nombreux passent leur temps pour des riens, pour des leurres
Ou dans leur inertie s’installent dans l’ennui
Quand parfois on en meurt, pour un non, pour un oui. ...

P. & L. 79, Pour la vie
Je vis et je respire en quête inassouvie ;
Pour que batte mon cœur Tu m’insufflas la vie,
Je ne sais pour quel but, ni pourquoi, ni pour qui,
Je croque à pleines dents chaque jour, chaque nuit. ...

P. & L. 78, Pour la sérénité
Tu m’apaises mon D. quand à Toi je me lie,
En dérision de tout, c’est vers Toi que je prie,
J’en oublie tous les riens en leur futilité,
Et je T’en remercie en ma sérénité. ...

P. & L. 77, Jusques à quand le mensonge ?
Jusques à quand Mon D. faut-il que le mensonge
Vienne les dégrader, les traîner dans la fange,
Nos lieux les plus sacrés du patrimoine juif,
Tu le sais tant nos cœurs saignent, en sont à vif ! ...

P. & L. 76, Contre la médisance
Pourquoi faut-il, Mon D. que l’on parle et médite,
Et que l’on mette en doute une œuvre ou un mérite
Car, à dire du mal du monde des humains,
La rumeur s’amplifie et s’écrit à deux mains. ...

P. & L. 75, Contre le mauvais œiL
Pourquoi faut-il, Mon D. que souvent on jalouse
Les possessions d’autrui : son argent, son épouse,
Sa maison, sa beauté et jusque sa santé… ?
Tout ce qui n’est pas soi n’est rien que vanité ! ...

Ma Mer Juive
Elle est comme une mère attendant que j’arrive,
Celle qui me guettait du bord de son balcon
Car, depuis cette plage et jusqu’à l’horizon,
Elle aime m’accueillir des confins de sa rive. ...

Vœux pour 5777
Une nouvelle année, comme un nouveau bébé,
Va naître avec ses joies, ses pleurs et ses sourires,
Ses premiers mots d’enfant, parfois à tituber
Pour mieux se relever, faire le plein de rires. ...

Am : Un Fan s’en est allé
Je viens de perdre un Fan car il s’en est allé,
Monsieur Martial Allouche, en cette fin d’été ;
Quatre vingt dix sept ans, on dit : "C’est le bel âge",
Pourtant j’aurais voulu écrire une autre page, ...

Am : À Notre Mamie, Notre Maman
Mamie tu es partie et je n’entendrai plus
Tes battements de cœur, ta voix elle est s’est tue ;
Toi tu me comprenais, je n’étais pas reclus,
Mais je te trouverai en chaque coin de rue, ...

Quand
Quand fuira ta beauté, que sévira le temps,
Les ans ayant creusé ton visage de rides,
Quand tu seras l’automne et non plus le printemps,
Sans même un souvenir de tes étés torrides, ...

C’est les bras de ma mère
Un jour sa mère s’en va et l’on se sent bien seul,
Ce jour où elle s’en va portée dans son linceul,
Alors on n’est plus rien, en manque de sa voix,
Son parfum n’est plus là, on n’entend plus son pas… ...

Peinture anonyme
Photo en noir et blanc ou photo en couleurs,
Tu as ce charme fou qui fait ta différence ;
Pour lui ont chaviré tant d’âmes et tant de cœurs
Qu’alors ma "plume doigts" t’offre sa révérence. ...

Fam : Cousin Émile
De toi je garde Émile un sourire éternel,
Un regard malicieux, tant de bonnes paroles,
Ton amour d’Israël, de sa Terre et son Ciel,
Et voilà qu’à présent, avec eux, tu convoles. ...